L'avenir, ce n'est pas plus de villes-États, mais plus d'ouverture

02
Mar

L’avenir, ce n’est pas plus de villes-États, mais plus d’ouverture

Initialement publié dans L’Echo.

Notre salut passe-t-il par la décentralisation, comme le propose Geert Noels d’Econopolis dans ces colonnes, ou au contraire par le transfert de notre souveraineté à l’Europe? Plutôt les deux ensemble, grâce à la participation et à la confiance de multiples acteurs. Voici pourquoi.

Saviez-vous que l’Economist Intelligence Unit a classé la Belgique comme “démocratie imparfaite” dans son dernier Democracy Index paru au début du mois?(1) Vous êtes excusés: la presse belge francophone n’en a pas parlé. Il y a pourtant de quoi s’alarmer. Loin derrière le Botswana ou le Cap Vert, le Royaume est classé 32e sur 167 pays, avec un maigre score démocratique de 7,78 sur 10. Certes, la Corée du Nord, dernière du classement, est encore loin. Mais on ne semble pas s’émouvoir que, depuis 11 ans, notre pays glisse régulièrement vers le bas de l’échelle, hormis un sursaut d’un dixième de point ce!e année.

Dans ce contexte, la question de l’efficacité du pouvoir selon qu’il est local, national ou européen, est essentielle. Mais ce n’est pas en soi le transfert de compétences du haut vers le bas qui est la réponse à nos maux et à la défiance des citoyens, c’est comment on associe le bas et le haut, et tout ce qu’il y a autour.

Lire la suite de l’article

Auteur: Stephen Boucher

You are donating to : Greennature Foundation

How much would you like to donate?
$10 $20 $30
Would you like to make regular donations? I would like to make donation(s)
How many times would you like this to recur? (including this payment) *
Name *
Last Name *
Email *
Phone
Address
Additional Note
paypalstripe
Loading...