N'ayons pas peur de l'erreur en politique

23
Jan

N’ayons pas peur de l’erreur en politique

Initialement publié dans L’Echo.

Nous devons nous demander ce qu’est une erreur acceptable dans le domaine public et comment mettre l’action publique en posture d’innovation.

Récemment se tenait au Botanique l’exposition ” Fabulous Failures – L’art d’embrasser le hasard et les erreurs “. Elle s’appuyait sur le livre “Failed It” de l’artiste néerlandais Erik Kessels, dont le propos est de montrer ” comment transformer des erreurs en idées et autres conseils pour merder avec succès “… Propos iconoclaste mais qui ne provoque qu’à moitié, car tout le monde devine que le processus d’invention nécessite de rater. Ne devrions-nous pas nous aussi, citoyens, permettre que nos dirigeants politiques tâtonnent et échouent ?

"Fail fast, early, often", vaste blague ?

On encense partout la notion d’échec comme corolaire de l’innovation. Le mot d’ordre de la Silicon Valley n’est-il pas ” fail fast, fail early, fail often ” (échouez vite, tôt et souvent), suggérant que l’erreur est inhérente à l’apprentissage et au progrès disruptif ? Il est de bon ton de raconter que chez Google, des primes sont allouées à ceux qui ont tenté de développer une nouvelle approche, échoué et appris de leur infortune.

Lire la suite de l’article

Auteur: Stephen Boucher

You are donating to : Greennature Foundation

How much would you like to donate?
$10 $20 $30
Would you like to make regular donations? I would like to make donation(s)
How many times would you like this to recur? (including this payment) *
Name *
Last Name *
Email *
Phone
Address
Additional Note
paypalstripe
Loading...